[Année 1/Séance 5] Elaborer un « plan de vie » : condition de l’autonomie ou nouvelle contrainte sociale ? – 5 février 2015

Cette cinquième séance a exploré le lien entre capacité à anticiper, voire à planifier son existence, et autonomie. Ce lien est aujourd’hui souvent établi et se trouve concrétisé par de nombreux dispositifs personnalisés d’anticipation, notamment dans les domaines du handicap physique et psychique  – projets personnalisés, projets de vie, etc. Nos deux philosophes tenteront, en mobilisant des notions centrales de la philosophie morale et politique contemporaine (plan de vie, capabilité, vulnérabilité, etc.), de mettre ce lien en discussion : dans quelle mesure la capacité à se projeter dans l’avenir constitue-t-elle une dimension fondamentale de la citoyenneté ; dans quelle mesure la valorisation de l’anticipation et des aides concrètes à l’anticipation pourraient tendre à stigmatiser ou à maintenir l’exclusion sociale des personnes que leurs dispositions psychiques empêchent de se projeter vers l’avenir ? Lire la suite