[Année 1/Séance 4] Face à l’accélération technique : comment anticiper dans la vulnérabilité ? – 8 janvier 2015

 Cette séance a mis la philosophie a l’honneur pour penser l’anticipation dans ses rapports à l’accélération et à la vulnérabilité. L’intention initiale des organisateurs fut d’inscrire la question de l’anticipation dans le contexte de la société de l’accélération tel que décrite par
le sociologue allemand Harmut Rosa. Dans un tel contexte, que veut dire anticiper ? L’anticipation cesse-t-elle d’être possible ou augmente-t-elle nos possibilités d’anticipation ? L’accélération n’est-elle pas créatrice de nouvelles formes de vulnérabilité ? Comme il y a les laissés-pour-compte, ne voit-on pas naitre des « laissés-pour-rythme » ?
 H. Rosa parle de désynchronisation, pathologie structurelle de l’accélération, qui touche aussi bien l’économie, l’écologie que le social (condition de travail). Ces phénomènes de désynchronisation nous invitent-ils à repenser l’anticipation dans un contexte de vulnérabilité ?

Lire la suite